Appel à l’aide: financement du développement de GIMP et d’animation Libre

En deux mots: notre travail de développement sur GIMP ainsi que la production du film ZeMarmot est actuellement financé à un peu plus de 400€ par mois. Cela ne paie pas nos factures. Et là — paf! — mon ordinateur vient de casser et la tablette graphique d’Aryeom montre des signes de faiblesse depuis un certain temps maintenant. L’avenir du projet ne s’annonce pas radieux.

C’est pourquoi nous vous appelons à l’aide!
Vous pouvez financer le développement de GIMP et la production de ZeMarmot sur Patreon ou Tipeee!

Lire dessous pour les détails…


Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que je contribue énormément au développement de GIMP. Nous sommes à peine une poignée de développeurs réguliers sur GIMP. Je suis l’un d’eux. Mes contributions vont des corrections de bug régulières aux fonctionnalités majeures, ainsi que de la maintenance de plusieurs parties du code et de la revue de code contribué. Je fais tout cela dans le contexte du projet ZeMarmot, aux côtés d’Aryeom Han, réalisatrice et animatrice. Nous dessinons avec et hackons GIMP car nous croyons dans le Logiciel Libre.
Bien entendu, je contribue aussi à de nombreux autres Logiciels Libres.

Notre but, absolument-pas-secret, est de pouvoir un jour vivre du développement de Logiciel Libre et de création d’Art Libre. Clairement pour l’instant, c’est un échec. Avec environ 400€ par mois, pour 2 personnes, l’association LILA a à peine de quoi rémunérer quelques jours par mois (ce qui est fait selon les règles, donc avec une partie non négligeable de cotisations sociales). Soyons clair, ces 400€ ne sont même pas assez pour payer le loyer du studio de 31m² où nous vivons, que nous louons dans la banlieue éloignée de Paris; donc dire que nous n’en vivons pas serait un euphémisme. Nous vivons principalement de nos économies et de ce que nous pouvons avoir d’autre pour vivre. Cet « autre » bien sûr nous prend du temps que nous préférerions passer sur ZeMarmot.

Car oui clairement, travailler à plein temps pour créer du Logiciel Libre ainsi que de l’Art Libre ne nous déplairait vraiment pas. Pour l’instant, on en est loin.

La raison principale pour laquelle nous continuons est que nous avons promis au moins la sortie du pilote. Les contributeurs comptent sur nous. Bien sûr, l’autre raison est que nous espérons toujours que les choses vont s’améliorer pour nous permettre finalement de vivre de nos passions. Quoiqu’il en soit, le projet avance lentement car on ne peut pas vraiment se permettre de mourir de faim. Souvent nous en sommes assez démoralisés.

C’est donc la raison de cet appel. Si vous en avez les moyens et pensez que GIMP est un logiciel important, alors je vous propose de financer ZeMarmot qui paye du développement.
De même si vous voulez voir plus d’Art Libre, et notamment de sympathiques films d’animation, voire plus tard d’autres films toujours sous licences LIbres, de qualité professionnelle, alors là aussi je vous propose de financer ZeMarmot.

» Financement Patreon «
» Financement Tipeee «

Notre matériel se meurt…

L’autre raison de cet article soudain? La situation que je dépeinds n’est pas nouvelle. Ce qui est nouveau est que mon ordinateur portable vient de casser. Il ne s’allume plus, tout simplement. Je ne sais pas encore si c’est réparable, mais dans tous les cas, cela ne sent pas bon. Mes données vont bien, puisque je fais des sauvegardes régulières (et je ne crois pas que le disque soit cassé bien que je n’aie pas encore vérifié). Par contre je n’ai plus d’ordinateur pour travailler (j’écris cela depuis un netbook 32-bit de 8 ans d’âge, machine de secours qui malheureusement peine rien qu’à ouvrir le navigateur web!).

De son côté, la tablette graphique d’Aryeom a des problèmes depuis longtemps. Vous vous en rappelez peut-être, nous avons  réglé le problème en partie. Malgré cette réparation de fortune, la tablette s’éteint régulièrement sans raison, nous forçant à retirer et remettre la batterie pour la redémarrer, ou autre « contournement » similaire. Nous craignons donc que nous soyons forcé d’en acheter une autre un jour prochain s’il lui prend aussi de ne plus s’allumer du tout.

Cette panne d’ordinateur fut donc le déclic pour cet appel, comme je me rends bien compte de la précarité de notre situation. Peu de financement, des économies qui se font la belle, et maintenant des problèmes de matériel (coûteux). Nous faisons donc appel à vous tous, ceux qui aiment le Logiciel Libre et/ou l’Art Libre. Pensez-vous que ZeMarmot soit un projet positif? A-t-il un sens, et donc devrait-il continuer à prospérer? C’est en tous cas ce que nous croyons depuis le début, et ce pourquoi nous continuons. Si c’est aussi votre cas, un peu d’aide ne serait pas de refus, proportionnellement à vos moyens. Et si vraiment vous n’avez pas les moyens du tout, alors faites passer le mot, c’est toujours ça. 🙂

ZeMarmot est une aventure dure mais merveilleuse pour nous, et tant que possible nous aimerions éviter une fin triste (bien que nous ne regretterions pas une seconde de l’aventure!).

Merci d’avoir lu!

39 réponses sur “Appel à l’aide: financement du développement de GIMP et d’animation Libre”

    1. Bonjour,

      Oui un virement est possible directement à l’association LILA. Les coordonnées bancaires (IBAN) sont disponibles là: http://libreart.info/fr/donate
      Un message en parallèle à l’association (contact chez libreart.info) est recommandé pour notifier que c’est pour le projet ZeMarmot (ceci dit, il s’agit du projet principal de l’association, donc c’est presque le cas par défaut).
      Merci!

    1. On connaît (de nom). On nous a déjà demandé plusieurs fois d’y mettre ZeMarmot.

      Ce qui nous retient le plus, c’est que ça crée un nouveau canal à gérer (pour donner des nouvelles, etc.). En fait on regrette presque même d’avoir mis à la fois sur Patreon et Tipeee (à l’époque Liberapay n’existait pas, ou alors on connaissait pas encore), car même si les nouvelles y sont globalement les mêmes, faut tout de même rééditer, ça utilise des formats de mise en page différents, c’est une nouvelle plateforme à gérer, etc. Donc avoir une troisième plateforme ne nous met pas en joie.

      Mais je pense que je vais quand jeter un œil à la plateforme puisque, comme je disais, on nous l’a déjà demandé plusieurs fois dernièrement. Qui sait…

      1. Moi je me suis mis a faire des dons sur liberapay il y 3 semaines environ. La plate-forme me plaît bien.
        Si je vous vois dessus, je vous donnerais un petit quelque chose.
        J’ai bien un compte tipeee, mais au final, je préfèrerai que la plateforme libererapay s’impose dans le monde du libre.

  1. Quelle adresse garder sous le coude pour rester au courant de l’évolution / du suivi de ce projet svp ?
    Je fais un virement cette semaine. J’espère que nos contributions à tous vous permettront de respirer !
    Bonne chance.

    1. Le présent site est une bonne adresse. Toute nouvelle sur le projet y sera et souvent de manière plus détaillée que d’autre supports de communication (puisque le format « blog » s’y prête bien).
      Si vous utilisez un logiciel de flux RSS, le plus simple est de s’abonner au flux du site: https://girinstud.io/fr/feed/

      Sinon il y a aussi une liste email de diffusion. Vous pouvez vous y inscrire tout en bas du site du film: http://film.zemarmot.net/fr/
      Malheureusement je dois bien admettre ne pas donner de nouvelles suffisamment souvent par ce biais. La première raison, c’est que c’est (encore!) un nouveau canal de nouvelles à gérer, avec ses propres particularités (donc même envoyer des nouvelles déjà rédigées pour les autres canaux demandent de la réédition, donc du travail supplémentaire). La seconde raison est que notre liste semble aller directement dans la boîte spam de beaucoup d’hébergeurs d’email. Donc c’est d’autant plus désespérant de prendre du temps pour envoyer des emails que probablement beaucoup d’inscrits ne verront même pas.

      Au final, mon meilleur conseil, c’est donc de s’abonner au flux RSS du présent site.

  2. Bonjour,
    Je contribuerais bien financièrement, mais j’ai une question préalable : les développeurs de GIMP envoient toujours chier les personnes qui font des remarques, rapportent des bugs, et essayent de contribuer ?
    Parce que oui, y’a pas beaucoup de dévelopeurs sur GIMP, mais quand on envoie chier les nouveaux développeurs potentiels, c’est plutôt normal non ?
    En attendant, bon courrage, je sais ce que c’est que d’essayer de vivre du libre … pas simple.

    1. Bonjour Nathael,

      Je ne peux que raconter mon expérience personnelle. Pour moi, l’équipe de GIMP est une des plus ouvertes avec laquelle j’ai eu l’occasion de travailler dans le Libre (et j’ai fait des patchs ici et là sur des dizaines de projets, ma page OpenHub n’est absolument pas exhaustive et elle en liste déjà pas mal). Alors j’ai déjà eu quelques clashs avec certaines personnalités plus difficiles que d’autres, lesquels se sont résolus… point important car les clashs, ça arrive toujours, dans le libre, dans le pro, dans la vie… la question est de savoir si ça se résout bien et n’est pas un frein pour aller plus loin (c’est ça qui importe).
      Quoiqu’il en soit, globalement ça se passe super bien. Le mainteneur en particulier est très ouvert et sait vraiment déléguer quand quelqu’un sait mieux que lui, il sait donner sa confiance et réciproquement je lui fais vachement confiance.
      Les nouveaux contributeurs, je peux te dire qu’on les choie bien quand quelqu’un vient avec de bonnes idées et/ou un bon code. D’ailleurs on commence à avoir plus de réguliers maintenant (on est en gros 3 développeurs très actifs, voire 4 en comptant le mainteneur de GEGL qui fait quelques patchs réguliers sur GIMP aussi, et pas mal de gens pour d’autres choses, comme le site, l’intégration continue, etc.). Sinon il y a ceux qui ne font plus beaucoup de code, mais restent dans le coin et font un commit de temps en temps. Et enfin, selon OpenHub, GIMP contient 33% de commits « autres », c’est à dire ceux qui ont fait suffisamment peu de commits pour ne pas avoir leur nom dans le graphe (c’est à dire ceux qui ont fait quelques patchs en passant). Si ça c’est pas le signe d’un projet qui prend en compte les contributeurs, je sais pas ce que c’est (peu de projets peuvent se targuer d’avoir 1/3 de code fait par des contributeurs de passage).

      Donc ma réponse, c’est un peu « non, on n’envoie pas chier les contributeurs, bien au contraire ». 🙂

      Ensuite je ne suis dans le coin que depuis 2012. Et je sais qu’il y a cette réputation. De ce que j’en ai compris:

      1/ Elle n’est pas entièrement infondé car un jour un ancien contributeur m’a dit qu’à une époque, certains des gros contributeurs étaient effectivement moins avenants mais que cela avait beaucoup changé maintenant (car les dits-contributeurs ne sont plus là).
      2/ Je crois qu’il y a aussi une sorte d’image que certains ont absolument voulu donner au projet quand ils n’ont pas réussi à faire changer d’avis les développeurs au sujet de certains sujets trollifères (je parle bien sur de save vs export). Le truc, c’est qu’écouter les contributeurs et la communauté, ben ça veut pas dire faire tout ce qu’on nous dit tout le temps. Sinon on passerait notre temps à faire et défaire (cette fonctionnalité étant l’exemple parfait puisqu’une majeure partie des utilisateurs adorent ce changement et si on revenait en arrière, ils seraient aussi très mécontents). Il faut savoir prendre des décisions et s’y tenir sauf si elles sont foncièrement mauvaises (ce qui n’est pas le cas ici; je n’étais pas là quand elle fut faite, et je ne sais pas si j’aurais fait la même chose, mais la décision se tient et ouvre des portes super intéressantes pour l’avenir de GIMP).
      3/ Il existe des sortes de vendettas contre GIMP. J’ai jamais vraiment compris pourquoi, mais certains ont décidé que ne pas aimer GIMP signifie le détester et le vilipender dès que l’occasion se présente (moi aussi j’aime pas certains logiciels; je les utilise pas et ça s’arrête là). Chaque fois où GIMP est mentionné sur un forum ou site généraliste, il faudra toujours quelqu’un pour en dire du mal et ressortir tout pleins d’histoires lues une fois (vraies ou non, qu’importe). Donc forcément ce type d’image se répand. Je ne sais pas. Je me dis que c’est juste la malédiction des gros programmes historiques (LibreOffice, Firefox, WordPress, etc. subissent le même phénomène). Soyons clair, ces logiciels sont loin d’être parfaits. Mais c’est pas une raison pour absolument les descendre.
      4/ Enfin il faut toujours savoir différencier « ne pas être d’accord » et « envoyer chier ». C’est pas une blague! À l’écrit, comme ça, les malentendus arrivent vite! Quand quelqu’un propose une fonctionnalité par exemple, ou un changement, on a droit de ne pas être d’accord. Note que chez GIMP, on a tendance à ne jamais fermer directement une demande de fonctionnalité justement (sauf celles qui ont été vue et revues, comme justement l’histoire de l’export), et c’est pourquoi on a pas mal de demandes ouvertes longtemps justement car on se donne la chance d’y repenser. Ça ne veut pas dire qu’on pense que c’est bon, mais on est toujours partant pour en discuter. Qui sait, le contributeur peut arriver à nous convaincre (c’est arrivé plus d’une fois!). Soyons clair: moi-même suis souvent pas d’accord avec d’autres contributeurs réguliers sur divers sujets et on en discute alors pour finalement arriver à une décision (qui peut être un compromis ou simplement le choix d’un côté). Le mainteneur a évidemment le dernier mot, ce qui ne l’empêche pas d’être très ouvert (comme dit plus tôt; régulièrement je le convaincs d’un truc qu’il voulait pas). Mais il faut bien une décision à la fin. C’est comme ça, on peut pas toujours plaire à tout le monde, pas même entre nous. Franchement c’est pareil quelque soit le logiciel. Il faut juste pas confondre « être en désaccord » et « envoyer chier ».

      La question, c’est donc: as-tu eu toi-même une expérience personnelle de ce dont tu parles? Est-elle récente? Et en y réfléchissant un peu, t’a-t-on envoyer vraiment chier ou quelqu’un était juste pas d’accord?

      Enfin voilà, tu peux faire comme tu veux concernant le financement de ZeMarmot. Tu es libre. 😉
      Ce long discours, c’est pas forcément pour te convaincre. Mais puisqu’on me demande mon avis sur cette histoire vieille d’avant ma venue, je dis ce que j’en pense. À chacun d’y voir ce qu’il veut. 🙂

  3. Cotisations sociales, pas charges. Les cotisations permettent de payer des services publics, vos charges permettent de montrer à votre comptable ou banque que vous payez bien votre loyer, eau, gaz…etc…

    Sinon, je soutiens bien votre projet, je pense que je vais y contribuer. Une dernière remarque de grincheux en passant, ne publiez pas votre RIB, nous avons eu quelques soucis de paiements non voulus (des trajets en autoroute, forfait téléphone mobile) à cause de la publication de ces informations bancaires.

    1. Bonjour Aisyk,

      > Cotisations sociales, pas charges.

      J’ai corrigé la news. Tu as raison.

      > Une dernière remarque de grincheux en passant, ne publiez pas votre RIB

      On en prend note et on va sûrement retirer. La bonne nouvelle, c’est que les arnaques dont tu parles sont très facilement annulables sans frais (on en a déjà subies en fait; personne de l’asso ne les ayant validées, elles n’auraient pas dû passer et donc la banque les a annulées sans tergiverser).

  4. Vous pouvez me donner une adresse (par mail si c’est un peu privée ?) que je puisse envoyer quelques billets ? Ça sera pas le bronx, je suis pas large, mais j’aimerai éviter de passer par une banque quand c’est possible :/
    C’est de la sensiblerie hein, désolé d’avance. :/

    1. Bonjour Oty,

      L’adresse de l’association LILA est publique: https://libreart.info/fr/donate#donate-cheque
      Association LILA
      31, avenue Parmentier
      75011 Paris
      FRANCE

      Mais sans passer par une banque, tu parles de cash, même pas un chèque de banque? C’est bien sur possible, mais faut esperer qu’y a pas de perte du courrier (au moins le cheque se fait a l’ordre de « LILA »).
      Merci, en tous cas!

    1. Ca demande souvent une contrepartie qui peut être chiante, genre afficher un peu partout qu’on est sponsorisé par la Boucherie Sanzot de Clafoutis les Bains… Peu de sponsors sont vraiment philantropes.

      1. Ça ne me dérange pas tant que ça de devoir ajouter des noms de sponsors dans le générique. Après tout, c’est déjà ce qu’on fait avec du crowdfunding.

        Mais c’est surtout que cela demande beaucoup de travail si on doit démarcher plein d’entreprises. Notez que j’ai déjà démarché des entreprises (soit dans le libre ou proches du libre, ou des entreprises de matériel qu’on utilise, même si ce n’est pas du libre, etc.). Mais je dirais que le retour sur investissement (de temps) est vraiment minime. On a relativement peu de retour (souvent pas de réponses du tout de la part des plus gros, une réponse mitigée des plus petits). Donc au final, je reste circonspect.

        C’est sûrement intéressant pour les très gros projets qui ont des gens employés à temps plein pour chercher ce genre de financement avec quelques 0s en plus. Mais pour nous, si c’est moi qui me tape ce boulot (temps que je ne passe pas à coder), pour au final des petites sommes, c’est bien moins évident à justifier. :-/

    1. Bonjour Quentin,

      Oui c’est possible. Quelqu’un a demandé la même chose dans le commentaire juste au dessus. 😉
      Je copie-colle:

      L’association LILA a une adresse bitcoin, même si elle est peu utilisée (on l’avait créée quand quelqu’un a voulu donner en bitcoin y a 2 ans, mais quasi jamais réutilisée depuis). Les donations pour notre projet peuvent se faire par ce biais.
      Voir: https://libreart.info/fr/donate#donate-bitcoin

  5. Es-tu opposé aux subventions? J’ai regardé un peu et il y en a plusieurs auxquelles le projet et l’asso me paraissent éligibles. J’ai déjà monté plusieurs fois des dossiers de subventions, notamment du Fonds Social Européen. Je peux vous aider…

    1. Bonjour zeroheure!

      Si bien sûr, on est intéressés par les subventions. À vrai dire, on a même déjà fait pas mal de dossiers pour des subventions privées ou publiques. Et pour l’instant, ça n’a jamais rien donné. On a même depuis quelques temps un bénévole de l’association qui – comme toi – a déjà fait ce type de dossiers professionnellement, et nous a aidé sur des dossiers, mais là encore, ça n’a pas abouti.

      Au final c’est extrêmement décourageant. On fait des dossiers de pas mal de pages qui nous prennent des jours et des jours, on y croit un moment, puis non.

      Enfin voilà, je voulais raconter un peu nos expériences dans ce domaine. Mais on reste intéressés. Qui sait, il suffit d’une fois pour lancer la machine!

      1. Oui je comprends, c’est pénible de faire des dossiers sans aucun résultat. En plus la Face à la particularité de tout ramener à l’administration, ce qui fait qu’on a peu d’interlocuteurs passionnés.
        Mais je m’intéresse à des subventions particulières, au niveau européen, et à des subventions gérées par des personnes qu’on peut rencontrer. Alors je regarde de mon côté, je vais frapper à qq portes avant de te faire monter un dossier.

        Je n’ai pas d’autre moyen de t’aider, mes revenus sont identiques aux tiens. C’est un choix de vie. Mais en province c’est beaucoup plus viable!
        Bon courage.

  6. Bonjour,

    L’association LILA peut j’imagine être considérée comme d’intérêt général ? Attention , je ne parle pas d’une association reconnue d’utilité publique, mais d’association oeuvrant pour l’intérêt général.

    Si c’est le cas, alors les articles 200 (pour les particuliers) et 238 (pour les entreprises) du code général des impôts s’appliquent et permettent la déduction fiscale des dons.

    Pour être d’intérêt général, il faut :
    – Ne pas agir au profit d’un cercle restreint de personnes,
    – Avoir une gestion désintéressée,
    – Avoir une activité non-lucrative.
    Il me semble que vous vous inscrivez dans ces 3 critères avec le développement de Gimp et la création de ZeMarmot.

    Me trompe-je ?
    Peut-être jeter un oeil sur le critère de gestion désintéressée ?
    http://www.recus-fiscaux.com/organismes-habilites/fonctionnement

    Et si vous validez toutes les cases, et que vous vous sentez d’attaque pour éditer des reçus fiscaux (https://www.impots.gouv.fr/portail/files/media/1_metier/2_professionnel/EV/2_gestion/230_association/titre_dons_organisme_interet_general.pdf) alors faites moi signe par courriel et je procéderai à un don !

    1. Bonjour PAB,

      Tel que je le vois, oui on rentre dans ces cases. Ensuite on sait tous que l’administration ne marche pas toujours comme « on le voit ». À ce que j’ai lu, même si dans la théorie, on peut se considérer soi-même comme « d’intérêt général », j’ai cru comprendre que c’est s’exposer à des problèmes par la suite si l’administration n’est pas d’accord avec votre vision des choses et que c’est donc à éviter.
      Plusieurs associations du libre ont ainsi eu la déduction d’impôts refusée (je pense notamment à La Quadrature du Net).

      Et surtout je suis pas juriste et je veux éviter les problèmes. Je pense que nous proposerons la déduction d’impôts sur les dons si un jour on s’essaie à la démarche de demande à l’administration. Ou alors éventuellement si on a vraiment un conseil officiel d’un juriste spécialisé sur le sujet qui étudierait spécifiquement notre cas.

      1. Il est sage en effet d’attendre la délivrance d’un rescrit. Le contenu à insérer dans la demande de rescrit est disponible ici en annexe 2 : http://www11.minefi.gouv.fr/boi/boi2004/13rcpub/textes/13l504/13l504.htm

        C’est sûr que ça demande un peu temps mais c’est sans doute équivalent au temps à consacrer à une demande de subvention (cf. autre poste où un bénévole es évoqué, merci à lui !).

        Il me semble qu’à long terme ce serait un facteur d’attractivité supplémentaire des dons pour LILA et votre activité qui, à mes yeux aussi, relève de l’intérêt général.

  7. Magnifiques projets qui combinés résoudrait presque le problème de l’œuf et la poule !
    Merci pour GIMP que j’utilise et que je propose notamment à mes clients depuis des années déjà.
    Merci pour ZeMarmot qui constituera une preuve supplémentaire du professionnalisme que l’on peut atteindre avec les logiciels libres., mais surtout, un outil pédagogique extraordinaire pour toutes les écoles d’infographie et d’animation assistée par ordinateur. Les élèves auront tout les libertés nécessaire pour s’inscrire eux-même dans les biens communs.

  8. Dis donc, tu as écrit beaucoup de très bon articles. Tu as la matière pour en écrire dans Linux Mag et dans Linux Pratique. C’est payé…
    Il me semble que certains des modéros de linuxfr peuvent te servir d’entremetteurs avec les revues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment ID: 7VNI1w