Combien de temps durera ZeMarmot? Quel est le business plan?

Depuis l’annonce du projet de film « ZeMarmot », certaines des questions qui nous furent posées concernent le budget et le planning: quel est la durée prévue du film? De combien a-t-on besoin?

Pour y répondre, nous devons d’abord répondre à cela: qui sommes nous? La réponse: personne.
À l’heure actuelle ce projet est porté avec énergie par deux personnes: Aryeom et Jehan. Nous vous avons déjà parlé de nous, et expliqué d’où on venait. Il n’y a pas vraiment d’autre chose à en dire. Nous ne sommes pas multi-millionaires, et nous n’avons pas de quoi engager quiconque avec nos économies.
Ce que cela signifie, c’est que ce projet va dépendre entièrement du succès du financement collaboratif à venir. Il y a 3 résultats possibles:
1/ Ça foire complètement, personne ne s’intéresse au projet, on est tous triste et on passe à autre chose. On touche du bois pour que ce ne soit pas cela.
2/ Un grand succès au delà de tous nos rêves. On aimerait bien, mais on ne veut pas se faire trop de films (ahah) et être déçu!
3/ Un entre-deux. Le plus probable.

Bien sûr, nous pourrions essayer de créer un film « comme tout le monde »: on trouve un producteur, on signe des contrats. Mais ce faisant, on vend un peu de son âme. Nous ne serions en particulier par capable de faire un film sous une licence Libre Art/Creative Commons. Soyons honnête, je n’ai pas vraiment demandé à tellement de producteurs ce qu’ils pensaient de ce type de licences; je vous propose d’essayer et de me dire comment vous vous en êtes sortis! Si vous trouvez, ou même êtes, un producteur souhaitant nous financer quelques millions, aller à Hollywood avec notre film, et à la fin en faire un film Creative Commons BY-SA, s’il vous plaît contactez nous immédiatement! 🙂
Un autre but du projet est d’utiliser et améliorer les Logiciels Libres. Soyons franc un moment: à l’heure actuelle, un studio équipé entièrement de Logiciels Libres ne sera pas aussi efficace immédiatement qu’un studio équipé des logiciels propriétaires habituels (la suite Adobe et compagnie). C’est ainsi, il n’y a pas à pavoiser ni à avoir honte. Par contre tant que personne n’essaie vraiment, cela restera ainsi. Et ça c’est ce qui est important à comprendre. Nous avons besoin de plus de monde s’essayant aux logiciels Libres dans un contexte pro. On gagne de la liberté, en échange de l’inconvénient d’être un pionner. Et au lieu de dire « c’est pas parfait, mais on n’y peut rien », on peut alors dire: « améliorons les choses ». C’est le pari du Logiciel Libre: il n’est pas parfait, mais on peut le rendre meilleur. Qu’on soit clair: le logiciel propriétaire non plus est loin d’être parfois et a son lot de problèmes. Mais de tous, le plus gros problème est: avec le logiciel propriétaire, vous ne pouvez rien y faire! Vous voulez quelque chose de différent? Vous voulez prendre les choses en mains et améliorer vos outils? Ce n’est pas possible, ou de manière très limitée. Votre méthode de travail doit donc s’adapter aux outils. Or nous voulons des outils qui s’adaptent à notre travail!

Et donc après cette longue digression, qu’en est-il des questions originelles? Si nous décidions de faire notre film comme tout le monde, par le chemin « qui rend riche », avec un producteur et tout comme d’habitude, ce serait bien plus simple. On serait comme un studio classique.
Mais si ce n’est pas ce que nous avons choisi, c’est parce que nous voulons faire un film Libre, et nous voulons rendre au Logiciel Libre en contribuant. C’est pourquoi nous faisons ce film avec une association à but non lucratif, sans producteur, et nous prenons le risque de nous écraser, tout en espérant que notre Marmotte s’envolera à la place!

taj mahal
Faisons voler notre film!

Donc quel est notre planning? Quelle sera la durée du film? De combien de gens aura-t-on besoin? Cela dépendra du financement (crowdfunding), c’est à dire de vous.
Si nous n’avons que 10 000 €, nous ne pourrons probablement produire que quelques minutes d’animation, sans musique composée pour l’occasion (on pourra toutefois utiliser de la Musique Libre existante). Et bien sûr on sera déçu, mais on fera tout de même ce qu’on pourra avec joie. Et malheureusement avec un financement si bas, il n’y aura pas assez pour prendre un autre animateur. Mais si on obtient 100 000 par exemple, là on commence à avoir de quoi faire quelque chose! Ce ne sera pas une superprod américaine, ça restera un film très court, mais on peut le faire bien pour plusieurs mois avec plusieurs personnes! Et on aura aussi de quoi rendre à la communauté: des nouveaux logiciels maison, des corrections et améliorations de logiciels Libres existants, un super court métrage, et des gens payés pour peindre, faire la lumière, animer et monter sur du Logiciel Libre (et leur permettre de faire des retours et des rapports de bug, voire même des corrections, plutôt que juste se plaindre!), documenter même…
Il n’y a pas de limite maximum. On sait en effet tous combien coûte un film en argent, et surtout en temps humain! Et comme je doute que nous obtenions des millions de toutes façons (malheureusement!)… Même la fondation Blender s’y est essayée avec le projet Gooseberry, et il n’ont pas eu autant que souhaité. Or qui sommes nous à côté de la Fondation Blender?
Mais je touche du bois et espère que nous aurons de quoi faire un film sympa. Et quand le financement touchera à sa fin, seulement alors, serons-nous capable de dire combien de temps durera vraiment le film.
Ce que je peux déjà dire est que mon synopsis peut aller jusqu’à un film de 45 minutes environ. Bien sûr, c’est long pour un film auto-produit, et avec un financement moyen, nous devrons adapter le scénario en une histoire courte, ou un petit épisode (avec espoir de suite?!). Nous verrons.

Pour conclure, une note sur la qualité: après notre appel à musiciens, quelqu’un nous a proposé de faire la musique gratuitement pour le côté « ouvert » et communautaire du projet. Bon, si le financement se ramasse, que nous n’avons pas de quoi payer pour de la musique et décidons de faire une petite animation de 2 minutes (histoire de ne pas terminer totalement sur un échec), nous ne rejetterons pas du volontariat bénévole. Mais si nous arrivons à financer le projet, il est important pour nous de pouvoir payer les gens correctement.
Une des choses que nous promouvons, notamment avec l’association LILA, est de payer à sa juste valeur le travail professionnel. Il y a des cas où un professionnel peut travailler à l’œil (pour une très bonne cause sans le sous par exemple), et d’autres où un travail doit être rémunéré au bon prix. Nous ne voulons pas faire de « ZeMarmot » un film « amateur », bricolé avec les dessins de la nièce du voisin. Nous voulons produire un film de qualité professionnel. Et nous ne voulons pas que les gens confondent « Logiciel Libre » et « Art Libre » avec « amateur » et « qualité au rabais »
Au contraire, nous voulons que les gens soient capable de voir le Logiciel Libre et l’Art Libre comme potentiellement « professionnel » et « génial »! 🙂

Si vous y croyez aussi, j’espère que vous suivrez nos aventures, et aiderez à pousser le projet vers l’avant!