Wilber Week 2017: notre compte-rendu

Wilber Week 2017: the hacking place
ZeMarmot reached Bacelona airport!
ZeMarmot reached Barcelona airport!

Fin janvier-début février, l’équipe du logiciel GIMP s’est réunie pour Wilber Week, (Semaine Wilber) une retraite d’une semaine de hacking pour préparer et discuter la sortie de GIMP 2.10. Cette retraite s’est déroulée dans une résidence d’artistes dans la campagne à environ 50km de Barcelone, Espagne. L’équipement du lieu? Une connexion internet (assez erratique) et une cheminée au feu de bois pour combattre le froid. Bien entendu, Aryeom et moi-même étions partie prenante dans cette semaine de hacking. Je pense que ce fut vraiment une semaine productive. Voici donc notre rapport personnel. Cela n’inclue pas le travail effectué par d’autres, seulement ce dont Aryeom et moi-même, en tant que projet ZeMarmot, souhaitons vous faire part.

Software Hacking, Jehan

GIMP sur Flatpak

Un projet qui me tient à coeur depuis que j’ai découvert Flatpak est de faire un build officiel de GIMP. J’avais commencé des tests déjà en Septembre, mais ce fut finalement pendant Wilber Week que je pus vraiment travailler dessus. Le paquet a toutes les fonctionnalités de GIMP (ce n’était pas le cas du paquet proposé originalement par l’équipe de Flatpak; ils avaient utilisé GIMP comme un test, à l’époque, alors que Flatpak s’appelait encore xdg-app; mais ce build manquait beaucoup de fonctionnalités, des prises en charge de formats d’images, etc. En plus ce paquet expérimental ne semble même plus disponible), ou presque (une fonctionnalité — heureusement très peu utilisée — ne sera pas disponible, par design de Flatpak).

Je parlerai de tout cela plus tard dans un post dédié avec mon compte-rendu sur Flatpak également, et mon opinion après l’avoir utilisé assez en profondeur (GIMP, c’est pas un projet « simple », donc j’ai rencontré et remonté beaucoup de « pièges »!).
Conclusion: GIMP distribuera un paquet Flatpak officiel à partir de GIMP 2.10!

Heavy coding and arting going on at #WilberWeek
« Heavy coding and arting going on at #WilberWeek » (photo de Mitch, mainteneur de GIMP)

Système d’aide, Windows et plus…

En parallèle, j’ai travaillé sur d’autres sujets. Notamment je me suis fait un nouveau build Windows pour tester (avec mon outil de cross-compilation, crossroad, que je n’avais plus touché depuis des mois!), et corriger quelques bugs ici ou là. J’ai aussi passé un certain temps sur l’amélioration de la détection de langue pour le système d’aide (en particulier certains cas problématiques quand vous installez une aide différente de la langue d’interface, cas tout à fait probable car nous avons bien moins de traductions de l’aide que nous en avons de l’interface). Ce travail n’est pas encore inclus pour une grande part, car je n’ai pas fini. Mais cela va venir.
En tout, j’ai fait 26 commits dans GIMP (et 1 commit mineur dans babl) pendant Wilber Week, et ai commencé pas mal de choses encore dans l’ombre!

Art hacking, Aryeom

Aryeom, réalisatrice de ZeMarmot, a encore une fois contribué beaucoup de sourires (une spécialité), mais aussi de l’art et du design. Puisque Mitch a oublié notre « Drapeau Wilber » traditionnel, elle en a dessiné un temporaire sur une grande feuille de papier (voir aussi la vidéo).

En plus de tester les tampons Wilber, créés par Antenne Springborn, Aryeom a aussi passé quelques heures à discuter de designs de t-shirt et de patches pour vêtements avec Simon Budig. Voici l’un de ses essais de design, pour un Wilber en contour, que je trouve plutôt classe:

Outlined-Wilber design by Aryeom
Outlined-Wilber design by Aryeom

Anecdote: elle a choisi comme base pour le texte la police libre montserrat, sans se rendre compte alors que la région où nous nous trouvions s’appelait Montserrat également. Coïncidence complète!

Elle a aussi travaillé sur des icones manquantes, par exemple, l’icône du nouvel onglet de préférences « Import/Export ».

Et avec son temps libre, elle a dessiné des dessins sympathiques sur papier, car il ne faut jamais oublier que la base de la peinture numérique, ce sont les techniques analogues!

Social hacking: interviews et marchandise

Interviews de développeurs

Depuis que nous avons notre nouveau site web gimp.org, je voulais amener un peu de vie à notre communication. Nous avons déjà bien plus de nouvelles sur le site comparé à il y a quelques années. Et c’est bien. On devrait même en avoir encore plus. D’ailleurs si jamais vous organisez des évènements sympathiques autour de GIMP,  n’hésitez pas à nous contacter. Je pense que les nouvelles communautaires et locales manquent!

Mais quelque chose que je voulais vraiment, c’est montrer les êtres humains derrière le logiciel: développeurs, contributeurs, mais aussi les artistes, designers et autres créateurs qui font usage quotidien de GIMP comme une part de leur processus créatif. Cela faisait des mois que je parlais d’organiser cela, et Wilber Week fut l’occasion d’en faire une réalité. J’ai donc pu interviewer Mitch, le mainteneur de GIMP, Pippin, le mainteneur de GEGL, Schumaml, l’administrateur de GIMP, Simon, un développeur de GIMP des premières heures et Rishi, le mainteneur de GNOME Photos et contributeur de GEGL. Ces interviews seront bientôt disponibles sur gimp.org!

Et ce n’est qu’un commencement. Je prévois d’interviewer plus de contributeurs ainsi que des artistes. 🙂

Marchandises

Nous avons régulièrement des requêtes concernant des t-shirts ou d’autres « goodies » avec Wilber/GIMP. On s’est donc assis et on a discuté sur quelle devrait être la position officielle de GIMP à ce sujet. Vous le savez, mon trip, c’est l’Art Libre.  C’était donc ma position. Je suis donc assez content qu’on se soit dirigé vers une position assez libre sur la marchandise également.

Néanmoins nous avons beaucoup de valeurs et c’était notre principale inquiétude: est-ce un bon design? Est-ce produit avec des matériaux et processus écologiques? Quel est votre apport à la communauté et à GIMP?… De nombreuses questions, et c’est pourquoi Simon Budig va commencer à rédiger une liste de critères qui décidera des marchandises GIMP acceptables que le projet acceptera de « soutenir », c’est à dire dont nous listerons la page de vente gimp.org et qui pourra aussi afficher un logo « Endorsed by GIMP » ou similaire sur leur site web. J’ai été assez inspiré par ce système que Nina Paley utilise pour son film Sita Sings the Blues.

Bien sûr, il s’agit du statut actuel, et il ne faut pas prendre cela comme une position officiel tant que nous ne l’avons pas annoncé sur le site officiel gimp.org (en règle général, il ne faut considérer aucun de mes écrits ici comme des déclarations officielles de GIMP. Sur ce site, ce ne sont que mes écrits personnels; sur gimp.org, tout est validé par mes pairs et c’est là que les annonces officielles sont faites).

Hacking de sortie!

Celui que vous attendiez tous, je l’ai gardé pour la fin. Nous avons donc décidé de vraiment pousser pour GIMP 2.10. Nous avons bien encore certaines choses à finaliser avant la sortie, mais il fut admis que nous devons arrêter de laisser de nouvelles fonctionnalités, aussi cool soient-elles, repousser la sortie.

Nous avons en effet beaucoup de fonctionnalités vraiment sympa qui sont « presque là », mais qui n’ont connu aucun développement parfois depuis des années, car elles furent contribuées par un développeur qui a donné un ou plusieurs patchs, puis a disparu de la circulation (cela arrive bien trop souvent, malheureusement). Souvent la fonctionnalité marche, mais elle est soit extrêmement lente (par exemple les outils Seamless Clone ou n-point deformation), soit très instable (au point de faire crasher GIMP), ou elle a une interface graphique non optimale…
Nous devrons donc faire un choix au dernier moment pour désactiver les fonctionnalités qui ne seront pas jugées « sortables ». Le code restera là, prêt à être corrigé, mais il ne sera pas visible au grand public car nous ne pourrons nous permettre de sortir des fonctionnalités à moitié finies.
La bonne nouvelle est donc que cela divise notre liste de bloqueurs par 10 (nombre tiré du chapeau) et permettra donc de sortir GIMP au plus vite!

Et donc toutes les fonctionnalités bloquées, devra-t-on attendre la sortie de GIMP 3 maintenant? Pas obligatoirement! Et c’est là la seconde grande nouvelle! Nous avons décidé d’assouplir nos règles de sortie, et en particulier du contenu des versions mineurs. Jusque là, nous suivions une règle ancestrale: une version majeure peut avoir de nouvelles fonctionnalités, mais une version mineur ne peut contenir que des corrections de bug (une sorte versionnement sémantique appliqué au logiciel final). Nous avons décidé que dorénavant, si une fonctionnalité est finie, nous pourrons la sortir dans la prochaine version, même si c’est une mineure! Vous avez bien lu!
Cela rendra le développement aussi bien plus attractif pour les développeurs qui n’auront plus à attendre des années pour voir leurs patchs dans GIMP. Mais surtout cela signifie que le processus de contribution résistera bien mieux au problème des patchs à moitié fini. Bien sûr, je rassure les codeurs de plugins de suite: l’API libgimp reste stable. Les changements ne s’appliquent pas à tout ce qui pourrait impliquer la stabilité et compatibilité des plugins!
Ceci fut résumé dans une annonce officielle sur gimp.org récemment.

Je suis vraiment heureux de ce changement car je le pousse depuis des années. La première fois que j’en ai parlé, ce fut lors du Libre Graphics Meeting 2014, à Leipzig (comme je l’expliqué dans mon compte rendu à l’époque). J’appelle cela une forme de « rolling release« , car nous pourrons plus régulièrement sortir des nouveautés. Là où c’est cool est que cette fois, le sujet fut mis sur la table par Mitch même, ce qui montre que je ne suis plus le seul à vouloir en finir avec 2.10!

Hacking de vie

Conclusion de l’évènement: c’était cool! Dans l’interview de Simon Budig (à sortir), il dit en substance: je reste principalement pour les gens. Je pense que c’est pareil pour presque nous tous, et ce type d’évènement social en est la preuve. Le projet GIMP, c’est avant tout des gens, et en plus, des gens bien! Un tel évènement est une bonne occasion pour se rencontrer de temps en temps, autrement que derrière des écrans à des milliers de kilomètres les uns des autres.
Voici quelques photos de la Sagrada Familia, que nous avons visité dans notre seule après-midi à Barcelone ainsi qu’une photo panoramique bien cool qu’Aryeom a prise contenant plusieurs membres présents de l’équipe!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Awesome panorama shot showing several members of GIMP and GEGL (photo by Aryeom)
Panorama shot featuring several members of GIMP and GEGL (photo by Aryeom)

Hacking de financement: ZeMarmot

Je vous rappelle que ZeMarmot pourrait être ma façon de travailler à temps plein sur le développement du logiciel GIMP! Avec un financement adéquat (c’est à dire s’il était suffisant pour faire vivre les personnes du projet), je pourrais faire presque autant chaque semaine. Et donc, si vous voulez voir des sorties de GIMP plus régulières et avec plus de fonctionnalités géniales, mais aussi plus stable et un code consolidé, allez voir notre page Tipeee (financement euro) ou notre page Patreon (financement dollar).

Merci et à bientôt!